La fin d'une ère

Publié le par Antoine Kirsch

Il y aura toujours des âmes chagrines pour venir arguer que la tradition a du bon, qu'il ne faut pas changer pour changer et que certaines choses doivent rester immuables. Mais il faut aussi progresser, et laisser certaines choses derrière soi. Une époque se finit, celle des maux de têtes, des strabismes convergents et des conjonctivites à répétition. La fonte "Akapitals" est née, disponible en trois versions (Plain, Thin et Loud) et plus jamais mes lecteurs n'auront à se plaindre de la lisibilité de mes lettrages.


Avant, après, y'a pas photo...

Au fait, pour ceux que ça intéresse, Les Potes et moi progresse régulièrement, je viens de finir l'encrage de la planche 12. Encore un peu de patience.

Publié dans Dans mes carnets...

Commenter cet article